Quel est le prix moyen d’une assurance pour une moto 250?

Nous ne sommes pas tous les mêmes en matière d’assurance… Certains sont « privilégiés » tandis que d’autres paient le prix fort! Vous vous demandez pourquoi? Voici nos réponses et les critères qui entrent en jeu pour le prix de l’assurance moto.

Pourquoi dois-je payer plus cher mon assurance moto que mon voisin? Ce n’est pas parce que mon assureur n’aime pas ça d’habitude… Le prix de l’assurance moto n’est pas fixé par le client mais selon les critères que nous avons listés.

A découvrir également : Entretien de votre trottinette : ce à quoi vous devez penser

Assurance moto : Quels sont les critères de prix? Le genre

Âge
Emplacement
le type d’utilisation
Vivre
Le taux de bonus/malus
Le nombre et la qualité des garanties contractées
Protection légale

Le genre

Les hommes et les femmes ne paient pas toujours la même prime. Les femmes sont considérées comme plus conservatrices et donc moins accidentelles. Elles paient un peu moins en primes d’assurance, en expérience et à égalité avec un homme.

Âge

Même si on reste intellectuellement jeune, le physique prend le dessus. Certaines tranches d’âge sont plus accidentelles à moto. Depuis la mise en place du permis A2 et sa limitation de puissance à 35kW, toute première personne qui accède au permis moto est soumise aux mêmes conditions. Si le pic des accidents de moto a été enregistré entre 25 et 49 ans en 2016, si les jeunes de 25 à 34 ans étaient fortement représentés dans les accidents de moto, les jeunes conducteurs avant 24 ans sont considérés comme plus accidentels. Votre prime d’assurance est affectée.

Voir aussi : Comment est calculé le prix de l’assurance moto?

Emplacement

Toutes les régions géographiques ne présentent pas les mêmes risques pour un assureur. Qu’il s’agisse des risques routiers (densité du trafic et donc plus grande probabilité d’accidents) ou des risques de stationnement (vol/casse), nous ne sommes pas tous géographiquement les mêmes. Plus l’endroit où vous habitez a une grande population de motocyclistes, et donc plus les statistiques d’accidents sont précises et importantes, plus de vols ont été enregistrés, plus vous paierez cher. Concrètement, vous ne payez pas la même prime d’assurance à Paris ou Marseille qu’en Creuse par exemple, et le type de stationnement peut influer sur le montant de la prime, selon que votre moto dort à l’extérieur, dans une voiture résidentielle plus ou moins sécurisée. parc, dans un box fermé ou dans un garage privé attenant à votre logement.

le type d’utilisation

L’assureur distingue différents types d’utilisation et répercute les risques supplémentaires sur le montant de la cotisation. Par conséquent, une distinction est faite entre l’utilisation privée et l’utilisation professionnelle. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, déclarer un usage professionnel est intéressant au niveau des sanctions éventuelles et donc du montant de la prime. Les « pros » sont réputés rouler plus et s’ils n’ont pas eu d’accident, une réduction de 7% est appliquée au lieu de 5% par an sans accident. De même, le montant de la majoration en cas de sinistre responsable est de 20 % au lieu de 25 %. La pénalité passe à 10% en cas de responsabilité partagée.

Vivre

Plus vous avez été assuré ces dernières années, moins vous paierez de primes d’assurance. Du moins si vous n’avez pas eu d’accident responsable. Si vous avez plus d’un véhicule, vous avez une possibilité supplémentaire d’obtenir un rabais. Certains assureurs moto peuvent également combiner vos polices d’assurance auto et moto, si vous avez également un véhicule à quatre roues. Les économies peuvent être intéressantes.

Le taux de bonus/malus

Accident des deux dernières années ou non, l’assurance évalue le risque de devoir vous indemniser. Elle vous fait payer en conséquence. Ce critère est important. S’il s’agit de votre première assurance pour un deux-roues motorisé, une ancienneté irréprochable sur le permis voiture (permis B) et une bonne expérience sur route permettent de plus en plus de bénéficier d’un recouvrement total ou partiel de la prime.

Situation compliquée : les pilotes « abusés » sont éliminés par des bonus. Toutefois, une pénalité ne peut excéder… 3,50 (soit 350 % du montant initial de la prime). En théorie, après 2 années consécutives sans accident, votre coefficient revient à 1, quel que soit son niveau antérieur. Attendre pendant que vous êtes assuré est parfois le meilleur moyen d’éviter de trop payer. Vous trouverez sur le site Legifrance tous les textes et précisions relatifs au cadre légal du principe bonus/malus.

permis confisqué

Une suspension ou une annulation d’un permis au cours des 2 dernières années, quelle qu’en soit la raison, entraîne une prime d’assurance élevée. D’autant plus s’il est lié à la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de drogues : le risque de récidive est grand (ce à quoi on ne « pardonne » pas si facilement, même après avoir été sanctionné). La consommation de drogue ou d’alcool n’est pas compatible avec une bonne conduite. Il augmente considérablement le risque d’accidents.

Le nombre et la qualité des garanties contractées

Bien sûr, plus vous voulez couvrir de risques, plus vous paierez. D’où l’importance de bien choisir le contenu de votre assurance et de bien choisir ce que vous êtes prêt à payer. Prenez le calculateur et/ou rendez-vous sur un site d’assurances ou comparateur en ligne De manière générale, les assureurs moto et mutuelles sont plus attractifs pour les deux-roues : du fait de leur connaissance approfondie du milieu, des véhicules et des stages (notamment grâce à les études réalisées par le SRA), bénéficient d’études et de tarifs spécifiques.

Présence

Toutes les entrées ne sont pas les mêmes. Ils sont souvent soumis à un éloignement de votre domicile/place de stationnement habituelle. L’assistance dite « 0 km » pour zéro km est la plus intéressante pour la moto : la batterie est fragile, la distance entre le domicile et le travail est généralement inférieure à 50 km (une borne d’assistance supplémentaire au km), et la remorque coûte cher. Surtout si vous utilisez les autoroutes, même si c’est gratuit. Pensez aussi à la bête sans essence. Cela arrive encore aujourd’hui…

Protection légale

Souvent incluse dans la formule « tous risques », la protection juridique est une sorte de « crédit » pour le recours éventuel à un avocat ou à un expert auto. Ceci en cas de litige avec un tiers ou avec un professionnel à qui vous avez confié votre moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.