Le contrôle technique d’une voiture neuve

Si vous venez de faire l’acquisition d’un nouveau véhicule, nous vous proposons d’aborder le point du contrôle technique.

Dans cet article, le contrôle technique pour votre nouvelle voiture n’aura plus aucun secret pour vous.

le premier contrôle technique d’une voiture neuve.

Vous venez d’acquérir un véhicule neuf, le premier contrôle technique d’une voiture neuve doit être réalisé dans les 6 mois qui précédent le 4e anniversaire de la mise en circulation du véhicule, la date est mentionnée sur la carte grise, ensuite, le contrôle technique doit être réalisé tous les 2 ans.

Il est important de savoir que le contrôle technique est obligatoire, mais seulement pour les véhicules de plus de 4 ans. Par exemple, si vous achetez une voiture particulière et qu’elle est mise en circulation le 1er janvier 2010 alors le contrôle technique du véhicule en question devra être réalisé entre le 1er septembre et le 30 décembre 2013.

Votre contrôle technique devra s’effectuer dans un centre de contrôle technique agréé par l’État. Il ne s’agit en aucun cas d’un garage (sauf dérogation). Le centre de contrôle technique est totalement indépendant des concessions ou garagistes.

Le prix d’un contrôle technique en France, est libre, il peut varier fortement entre 35,00€ et 98,00€, que votre véhicule soit neuf ou non, cela n’aura pas d’incidence sur le prix. Il peut varier en fonction du type de véhicule (utilitaire, voiture, 4*4), mais jamais en fonction de l’âge du véhicule.

les risques de ne pas faire le contrôle technique

Si vous ne faites pas le contrôle technique d’une voiture neuve, vous vous exposez à une amende de quatrième classe pouvant aller jusqu’à 135,00€. Outre l’amende, votre véhicule peut être immobilisé par les forces de l’ordre le temps que vous présentiez un contrôle technique à jour pour votre véhicule. Enfin, il ne faut pas oublier que le contrôle technique est un examen qui vise avant tout, à identifier si vous roulez en toute sécurité.

Le principal risque est donc, la mise en danger des passagers que vous embarquez dans votre véhicule. Une fois le contrôle technique effectué, le contrôleur peut vous annoncer que certains éléments du véhicule sont en mauvais état, vous devrez alors passer une contre-visite.

Si c’est le cas, vous devrez emmener votre voiture chez un garagiste ou un concessionnaire afin qu’il procède aux réparations nécessaires. Suites aux réparations, vous devrez présenter à nouveau votre véhicule au centre de contrôle technique afin qu’il valide les points qui posaient problème. À la suite de la validation, le contrôleur apposera une vignette sur le pare-brise de votre voiture ainsi que sur la carte-grise de manière à ce qu’il valide définitivement votre contrôle technique pour deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *