La plus ancienne Porsche 901/911

La survivante, un mythe !

Tous les modèles de la marque ont tendance à devenir de véritables mythes. Et ont tendance à finir par intéresser les collectionneurs. Ce sont souvent des modèles qui deviennent extraordinaires. Mais quand Porsche a lancé la production de son nouveau modèle, la 901. Puis ensuite celle appelée la 911, les ventes ont explosé. La 901 était un modèle de présérie de la 911. Il n’en existait que quelques-unes, et aujourd’hui il n’y en a plus qu’une. La 901 avait pour but de tester le moteur à 6 cylindres. Le seul exemplaire qu’il reste est donc la plus vieille version de la 901/911 qui existe encore. 

Porsche prototype

Cette Porsche qui a été un prototype. Puis qui a ensuite servi dans une exposition a fini par atterrir dans les mains de Monsieur Don. Elle a beaucoup été recherchée. Notamment par de magasines qui voulaient pouvoir en apprendre plus sur ce prototype pour faire une comparaison avec la 911.

Beaucoup de différences

Toit ouvrant électrique

Et les différences sont très nombreuses. Tout d’abord, le toit ouvrant n’est pas électrique comme c’est le cas du modèle que nous connaissons. Dans ce cas, le toit ouvrant s’actionne manuellement, et il glisse vers l’avant.

Tableau de bord

De plus, nous ne trouvons pas 5 cadrans sur le tableau de bord. Comme c’est le cas pour tous les modèles de Porsche que nous connaissons. Il y a seulement deux gros compteurs. La clé s’insère sur la droite de la colonne de direction, et nous y trouvons des petits conduits d’air. Ces derniers servent au désembuage des vitres latérales.

Barres de torsion

Nous trouvons des barres de torsion au niveau du capot avant qui permettent de la contrebalancer. Et le capot arrière est ouvert, et est maintenu ouvert par des ressorts hélicoïdaux. Par la suite, ce seront des vérins à gaz qui seront retenus pour maintenir le capot arrière ouvert.

La trappe à essence

La trappe à essence est ronde tandis que sur le modèle que nous connaissons elle est ovale. De plus, certaines options manquent sur ce modèle. Alors qu’elles ont été ajoutées par la suite sur la Porsche 911 de série

Le premier modèle et celle commercialisée

Il y a un très grand nombre de différences entre ce tout premier modèle et celui qui a ensuite été commercialisé. Malheureusement, le plus vieux modèle de Porsche 901 ne roule plus. Et il se déplace uniquement sur une remorque afin de se rendre dans différents shows en Amérique pour se montrer. Mais le détenteur actuel s’est promis de ne pas vendre cette voiture. Et il a fait promettre exactement la même chose à son fils. Ainsi, cette voiture devrait donc rester dans la famille pendant encore longtemps. Et elle poussera encore longtemps beaucoup de personnes à venir la voir dans différentes expositions. 

Datsun sports Fairlady, rien à envier aux roadsters anglais

Datsun sports fairlady, un beau cabriolet

Les cabriolets sport ont beaucoup plus dans les années 60. Et beaucoup de versions dans de nombreuses couleurs, et avec différents nombres de chevaux fiscaux ont été créées. Datsun a sauté sur l’occasion et s’est tout de suite lancé dans la fabrication de cabriolet. Et très vite la marque a montré qu’elle n’avait rien à envier aux autres. 

Une marque japonaise

Dans les années 60, les marques japonaises n’étaient pas du tout connues en Europe. Ainsi, même si elles proposaient déjà des modèles très intéressants, sur le continent nous ne les connaissions pas. Beaucoup de modèles sont sortis, s’inspirant des petits roadsters anglais, et c’est aussi le cas pour la Datsun Fairlady. Il s’agit d’un moteur à 4 cylindres dans une voiture relativement compacte. L’originalité de cette voiture est de proposer 3 places : deux à l’avant, et une à l’arrière de manière transversale.

Des lignes élégantes et fines

Les lignes de la voiture sont très élégantes et fines. Et elles ont aussi un côté sportif grâce à la forme du capot. Très vite, la Fairlady a eu un grand succès aux États unis. Elle a petit à petit gagné en puissance au fur et à mesure des différentes versions qui sont sorties. Les ventes continuent de se multiplier, et la petite voiture montre des capacités assez exceptionnelles en termes de vitesse. La boîte manuelle avec 5 vitesses est encore un plus qui est ajouté à ce modèle. Il y a aussi une option intéressante permettant de passer en mode compétition. Ce qui permet de gagner encore des chevaux, et de concourir sur certaines compétitions. 

Un vrai rapport qualité-prix

Le rapport qualité/prix est la chose qui attire le plus l’attention des Américains. Ils ne vont pas tarder à se ruer littéralement sur ce nouveau modèle de la marque japonaise. Petit à petit, ce retentissement en Amérique attire l’attention des Américains. Et la voiture commence à être exportée en Belgique et en Suisse tout d’abord. De plus, avec le temps, elle s’est très vite répandue dans les autres pays européens. 

Un grand pilote français va finir par tester cette voiture pour un magazine. Et il se montrera très surpris des très bonnes performances de la voiture. Il a fini par admettre qu’elle s’apparentait plus à une voiture sportive, plus qu’à un roadster anglais. Ainsi, tout le monde a commencé à parler de ce modèle de voiture. La marque va donc réagir à ce grand succès en créant un nouveau modèle. Cela leurs à permis d’atteindre un plus large public. 

La Fairlady aujourd’hui

C’est toujours un modèle qui est en circulation et qui passionne plus d’un conducteur. Elles sont très rares en Europe, ce qui les rend encore plus désirables, et fait facilement grimper leur cote. De plus, ses performances en font une voiture très convoitée. Elles sont très fiables, mais nécessitent un entretien régulier pour éviter d’abimer les mécaniques. Elles sont très bien construites et ce qu’elles redoutent vraiment c’est la corrosion. Vous devez donc faire très attention à ce point pour ne pas acheter une voiture qui serait en fait en mauvais état. 

Modèle rare en Europe

Bien sûr, comme les voitures sont difficiles à trouver en Europe, les pièces détachées le sont également. Mais vous trouverez en revanche facilement tout ce dont vous avez besoin aux États unis. Vous pouvez aussi vous rapprocher de la communauté de Club Datsun France. Ils pourrons répondre à vos questions et en vus dirigeant dans la bonne direction. 

Et en plus d’être une superbe voiture. C’est aussi une voiture qui est très agréable à conduire. Et qui vous fera passer de bons moments lors de vos balades. 

Quelle est sa côte ?

Bien sûr, pour une telle voiture vous devez vous douter que vous devrez dépenser une certaine somme. Aujourd’hui, la cote de ce modèle s’élève entre 25 000 et 35 000 euros. Ensuite évidemment le prix varie en fonction de l’état de la voiture, et en fonction de sa puissance. Et bien sûr, si vous tombez sur un modèle qui a été restauré, vous allez facilement dépasser cette somme. Cette cote a tendance à remonter petit à petit. 

Vous savez donc maintenant vers quelle voiture vous pouvez vous tourner. Si vous voulez un modèle sportif, avec une belle coupe, des lignes élégantes. Et qui ne soit pas trop imposant. Vous pouvez miser sur la marque japonaise qui a déjà fait ses preuves. 

10 cabriolets de collection à moins de 20 000 euros

Des voitures très appréciés par les collectionneurs

Les cabriolets sont des voitures qui ont toujours été très appréciées, et qui ont toujours attiré les amateurs et les passionnés d’automobile. Peut-être que vous-même avez déjà eu envie d’acheter un cabriolet pour pouvoir la conduire l’été. Pour vous aider dans votre recherche, nous avons décidé de vous faire un article sur les 10 cabriolets à collectionner pour moins de 20 000 euros. 

Attention, cet article a été rédigé il y a quelque temps, vous devrez donc vérifier que les prix et la cote de ces voitures n’ont pas trop évolué depuis. On vois des changements important en fonction des années. On sait de manière générale que les cabriolets ont une cote qui augmentent bien avec le temps. Le prix varie en fonction de l’état du véhicule. Vous pouvez aussi accéder à des prix assez bas si vous achetez une voiture de collection à restaurer. Voici ici quelques conseils précieux si vous souhaitez vous lancer dans une restauration: Comment restaurer une voiture de collection ?

La Citroën 2CV

Elle fait partie des voitures mythiques et incontournables que tous les amateurs et tous les passionnés connaissent. La fameuse « deuche » a toujours été très prisée dans l’univers de l’automobile. C’est un cabriolet que vous allez pouvoir apprécier quand le soleil pointera le bout de son nez. Pour cette voiture, vous pouvez compter entre 5 000 et 7 000 euros pour la trouver dans un état correct. 

La triumph Spitfire

C’est une voiture a vu le jour dans les années 60 et été produite pendant presque 20 ans avant que la production ne soit arrêtée. Elle représente typiquement la voiture anglaise qui ne se veut pas sportive. C’est un petit bijou que vous allez conduire avec beaucoup de plaisir, et qui vous procurera beaucoup de sensations, le tout en retrouvant le goût de l’ancien. Pour cette voiture, vous pouvez compter une cote entre 10 000 et 15 000 euros. 

La VW 181

C’est une voiture qui est dérivée de la coccinelle, qui est un des emblèmes de la marque, et l’une des voitures les plus prisées chez les collectionneurs. Avec la 181 vous aurez droit à un cabriolet avec 4 places qui vous permettra donc d’avoir un bon espace. C’est un véhicule assez endurant qui à la base avait été conçu pour l’armée allemande. Et qui a ensuite été commercialisé auprès des civils. Vous allez donc pouvoir jouer les baroudeurs avec ce modèle. En plus, vous allez même pouvoir utiliser le pare-brise rabattable pour encore plus de sensations ! Aujourd’hui, la cote de cette voiture se trouve entre 9 000 et 11 000 euros. 

Peugeot 304 cabriolets

Cette voiture est sortie en 1970, et a été conçue dans le but d’intéresser les jeunes en recherche de liberté. C’est une voiture est excellent pour bouger, partir en vacances et explorer le monde. Avec cette voiture, vous allez pouvoir mettre un pied dans le monde des voitures anciennes. Et vous allez aussi pouvoir profiter d’un véhicule agréable avec lequel vous allez aimer conduire. Pour vous procurer ce petit bijou, vous allez devoir compter entre 12 000 et 18 000 euros. 

La Renault Floride

Cette voiture fut fabriquée dans les années 60. La production s’est arrêtée au bout de quelques années. C’est un modèle est très inspiré des voitures américaines, et ça se voit. Avec cette voiture, vous aurez droit à un véhicule avec des lignes typiques, qui vous donnera l’impression de retomber dans les années 50. Attention cependant, car cette voiture commence petit à petit à être recherchée. Et sa cote risque de continuer de grimper. Pour l’instant, vous pouvez compter entre 10 000 et 12 000 euros pour cette voiture. 

L’alfa Romeo spider Duetto

Ce cabriolet a été produit pendant environ 27 ans, ce qui lui a permis de se faire connaître à travers le monde entier. Ce sont les dernières versions qui vous offriront le meilleur rapport qualité-prix. Avec cette voiture, vous allez pouvoir passer de bon moment au bord de la plage, en roulant sous le soleil, etc. Aujourd’hui, sa cote s’élève entre 9 000 et 14 000 euros. 

La fiat 124 Spider

C’est une voiture assez discrète et elle fut produite pendant plus de 20 ans. Ce cabriolet avec un moteur suffisamment puissant pour égaler ceux que nous retrouvons aujourd’hui vous fera prendre beaucoup de plaisir à la conduite. Avec elle, vous allez pouvoir profiter des belles après-midis de soleil, et vous allez pouvoir prendre de grands bols d’air frais dès que vous en aurez envie. Aujourd’hui, vous pouvez compter entre 8 000 et 10 000 euros pour cette voiture. 

Le sunbeam Alpine

Avec cette voiture, vous allez retrouver un style à l’anglaise qui nous vient tout droit des années 60. Cette voiture correspond tout de même à tous les critères qui en font une très bonne voiture à l’anglaise. Ainsi, si vous aimez le style anglais, alors c’est une voiture qui devrait vous plaire. La cote de cette dernière se compte entre 9 000 et 13 000 euros. 

Datsun Fairlady Cabriolet

C’est une voiture japonaise assez typique, très originale. Elle a une ligne très sportive qui pourra plaire à plus d’un. Ses petits feux ronds sont très caractéristiques du modèle. De plus, vous retrouverez aussi les trois gros compteurs ronds. Egalement le volant à trois branches qui va vous ravir. Pour une petite voiture japonaise cabriolet des années 60, elle est la meilleure ! Et vous allez pouvoir la trouver entre 15 000 et 20 000 euros. 

La fiat Spider 850

On l´appelle la petite Ferrari. Deux feux ronds qui la caractérisent, et possède une mécanique assez impressionnante. Elle peut monter assez loin dans les vitesses, et vous donnera suffisamment de puissance pour que vous puissiez prendre beaucoup de plaisir à la conduite. Sa cote s’élève entre 8 000 et 11 000 euros. 

Comment fonctionne le catalyseur ?

Comment ça marche ? 

Le catalyseur, qui est aussi un pot catalytique permet de filtrer les gaz qui s’échappent lors du fonctionnement du véhicule. Cela permet d’éviter les différents risques pour l’environnement, et pour la santé. Il transforme les gaz qui sont toxiques pour les rendre sans danger. Ainsi, une fois qu’il n’y a plus de danger, les gaz sont rejetés dans l’air. 

Il fonctionne en créant une réaction chimique, c’est cette réaction qui va changer les gaz toxiques en gaz non toxiques. Cette réaction est provoquée par la présence de métaux rares et précieux. La chaleur sors ensuite du moteur. Pour que cette transformation fonctionne, il faut que la température monte jusqu’à 400°C minimum. En dessous de cette température, le catalyseur ne fait pas son office. Dans ce cas, les particules vont s’accumuler sur les parois du pot catalytique, et il va finir par s’encrasser.

Nettoyer son pot catalique

Ce genre de chose arrive notamment quand vous utilisez votre véhicule uniquement pour des petits trajets. Ainsi, si vous avez un problème de ce genre avec le catalyseur, vous devez le nettoyer. Mais si le problème persiste à cause d´une défaillance non réparable, il faudra remplacer le pot catalytique. Car le catalyseur est très important, et un catalyseur défectueux vous empêchera de passer le contrôle technique. Si les taux de gaz que vous rejetez ne sont pas conformes aux normes, le contrôle technique ne pourra pas être validé. Il sera nécessaire de réparer votre pot catalytique avant de passer une contre-visite. 

Changer son pot catalyseur

Remplacer un catalyseur peut être très cher, car le prix varie entre 300 et 1000 euros. Nous vous conseillons de prendre ben soin de cette pièce. Si le catalyseur a un problème important vous risquez une casse moteur. Pour décrasser régulièrement votre catalyseur bouché, il suffit de rouler en faisant monter le nombre de tours par minute. Afin de faire chauffer votre moteur, entraîner la combustion des éventuels dépôts sur les parois de votre catalyseur. En cas de casse, alors il est important de le remplacer.

Qu’est ce que le filtre à particule (F.A.P)

Le filtre à particule

Dans l’air nous retrouvons beaucoup de particules fines qui sont assez dangereuses pour la santé. Et les voitures ont tendance à en expulser un certain nombre, donc le filtre à particule est obligatoire sur les véhicules pour éviter une trop forte présence de particules fines dangereuses dans l’air. 

Définition

Peut-être que vous vous demandez ce qu’est le filtre à particule ou FAP. L’acronyme FAP désigne tout simplement l’acronyme de l’expression « filtre à particules ». Il s’agit d’un filtre qui fonctionne de manière mécanique et que l’on trouve au niveau du pot d’échappement, juste après le catalyseur, et juste avant le silencieux. 

Comme nous le disions plus haut, le but de ce filtre est de limiter le rejet des particules fines dangereuses. Cela permet donc de protéger notre santé et la qualité de notre air. 

On retrouve ce filtre sur toutes les voitures diesel pour respecter les différentes normes. Ainsi, la quantité d’oxyde d’azote, les particules polluantes, et le monoxyde de carbone lui est rejetée dans l’air est drastiquement diminuée. 

Comment fonctionne le filtre à particule ?

Le filtre à particule fonctionne en deux temps :

  • Tout d’abord il y a le cycle de filtratio. Durant lequel le filtre va empêcher les particules de passer et de s’échapper. Les particules sont attrapées et captées par le filtre. Ce qui va créer une couche de suie sur les rebords du FAP. Quand cette couche devient trop importante, elle altère les qualités filtrantes, en altérant la puissance du moteur. Dans ce cas vient la deuxième étape de fonctionnement.
  • Le cycle de régénération : c’est le cycle durant lequel le filtre va se nettoyer. Il va ainsi pouvoir réduire la couche de suie au niveau de ses parois. En la faisant tout simplement brûler au moyen de l’injection d’un peu de carburant dans le filtre à particule. 

Le filtre à particule a certaines limites. Car les particules qui sont trop fines ne peuvent pas être filtrées, et finissent par sortir dans l’air. Malheureusement ces dernières sont les plus nocives pour l’Homme. Ce sont souvent des résidus de gaz et des hydrocarbures qui n’ont pas été brûlés. Comme elles sont les plus fines, elles sont le plus susceptibles de rester dans l’organisme. 

Dysfonctionnement du filtre à particules et les risques

Les filtres à particule représentent tout de même des risques. En effet, si jamais le filtre n’arrive pas à se nettoyer de la suie sur ses parois. Alors il se peut que ce dernier se bouche, et qu’il ne fonctionne plus. Dans ce cas vous devez vous rendre chez le garagiste pour soit le régénérer, soit le faire changer. Quand il faut le changer, cela peut très vite devenir très cher. Et dans le pire des cas, s’il n’est pas changé et si la situation s’aggrave, alors il se peut que le moteur casse. Dans ce cas, les réparations peuvent être vraiment très chères. 

Ce risque de colmatage est plus fort chez les personnes utilisant leur voiture en ville, c’est-à-dire pour des petits trajets. Cela est dû au fait que comme le trajet est très court, le filtre n’a pas le temps de passer dans le cycle de régénération. Et donc de supprimer la couche de suie sur les parois. C’est pour cette raison que les moteurs à essence sont à privilégier pour les personnes utilisant les véhicules dans un contexte urbain. 

Les contraintes

Même si le filtre à particule est un avantage pour l’environnement, il a tout de même un certain nombre de contraintes. Notamment celle du colmatage qui peut mener à la casse du moteur. Mais pour éviter que cela arrive, vous pouvez suivre plusieurs conseils :

  • Pensez à toujours avoir la bonne quantité d’huile moteur dans votre véhicule. Cela lui permet de ne pas s’échapper dans le filtre à particules, et donc de ne pas le boucher. 
  • Pensez à lacer le cycle de décrassage du filtre à particule. Pour cela, vous devez essayer de rouler au moins 15 km, et à au moins 50km/h pour que le cycle se lance. Et que le filtre à particule puisse se nettoyer. Un bon moyen est de rouler au moins 20 minutes sur une autoroute au moins une fois par mois pour entretenir le filtre à particule. 
  • Vous pouvez aussi ajouter un additif conçu pour faciliter le nettoyage et la régénération de votre filtre à particules. Cet additif est à placer dans le réservoir de votre véhicule, et ensuite il fera le travail pendant que vous serez en train de rouler, en facilitant le nettoyage du filtre. Si vous roulez beaucoup en ville, alors nous vous conseillons d’ajouter de l’additif tous les 3 ou 4 pleins. 

Peut-on retirer le filtre à particule de sa voiture

Certaines personnes décident de retirer le filtre à particules de leur voiture pour éviter toutes les contraintes que cela peut apporter. Mais c’est une chose illégale. Si vous êtes contrôlé en ayant enlevé votre filtre à particule, et vous risquez une amende s’élevant à 700 euros. De plus, lors d’un accident vous risquez de ne pas être couvert si l’enlèvement de votre filtre à particule est constaté. 

De plus, si vous retirez votre filtre à particule vous allez envoyer beaucoup plus de particules fines dans l’atmosphère. Et il y a un très gros risque pour l’environnement, et pour la santé des autres. En plus, cela peut pousser votre véhicule à surconsommer, donc ça a un coup. 

Il n’est maintenant plus possible de passer le contrôle technique si vous avez retiré votre filtre à particule. Un test est tout simplement effectué pour voir si le filtre à particule fonctionne correctement. Ainsi, toutes les personnes qui ont retiré leur filtre à particule seront obligées de le remettre en place si elles veulent pouvoir passer le contrôle technique avec votre véhicule. 

Pensez donc à faire attention au type de voiture que vous voulez prendre en fonction de l’utilisation que vous en aurez.